La Forêt de l'Aube RPG
Cette version du forum de la Forêt de l'Aube ferme actuellement ces portes, mais est heureux de vous accueillir sur une V2 se trouvant a l'adresse suivante :



Merci de votre visite.

La Forêt de l'Aube RPG


 
AccueilRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 La lune en est témoin | Pv Sergueï

Aller en bas 
AuteurMessage
Béatrice Ushiromiya
Admine && Sorcière Dorée - REINE du Royaume d'Edelweiss
Béatrice Ushiromiya

Messages : 697
Date d'inscription : 17/05/2009
Âge : 23
Localisation : In my dream

Vos Persos
Vos Personnages:
Particularité // Pouvoir :: Sorcière aux pouvoirs infinis mais réduit de 3/4 à cause d'un "accident"

La lune en est témoin | Pv Sergueï Empty
MessageSujet: La lune en est témoin | Pv Sergueï   La lune en est témoin | Pv Sergueï I_icon_minitimeSam 31 Déc - 1:40

    Le soleil avait disparu derrière la ligne d'horizon depuis quelques minutes déjà, plongeant le château dans une semi-obscurité que venait éclairer quelques bougies. Petit à petit, les salles se vidaient, et les couloirs devenaient déserts. Quelques servants les parcourraient encore, cédant aux caprices de quelques personnes, et se baissant respectueusement au passage de leur reine. Béatrice leur répondait par un sourire sincère mais las. Elle n'avait absolument pas envie de dormir, et marchait d'un pas tranquille dans les corridors de l'immense bâtiment. Elle tenait une bougie à la main, et plissait légèrement les yeux, tentant de deviner si quelqu'un se cachait où non derrière chaque virage.

    Elle finit par arriver devant la porte de la grande salle. Ses doigts effleurèrent le bois de la porte, et elle resta immobile et silencieuse durant quelques secondes. Finalement, elle ouvrit la porte doucement, sans bruit. Quelques domestiques éteignaient les bougies. Ils s'immobilisèrent en voyant leur reine, et firent mine de vouloir rallumer les grands lustres. Elle les arrêta d'un signe de la main, leur disant d'une voix douce que les chandeliers accrochés aux murs lui suffiraient amplement. Ils se courbèrent et quittèrent respectueusement la pièce. La reine les suivit du regard sans se départir de son sourire, puis, quand elle se retrouva seule dans cette semi-obscurité, elle ferma les yeux en soupirant. D'un geste de la main, elle ouvrit tous les rideaux de la pièce, nimbant celle-ci d'une douce lumière argenté, apporté par la lune. La pièce semblait étrangement différente, et cette pensée fit sourire Béatrice. La Grande Salle semblait encore plus grande quand elle était vide de monde. La reine d'Edelweiss avança lentement jusqu'à son trône, où elle prit place en poussant un nouveau soupir.

    La jeune femme posa sa tête en arrière, et ses bras sur les accoudoirs en fermant les yeux. Qu'il était bon de se retrouver un peu seule, dans le noir, et surtout, au calme. Elle réfléchit à son royaume, à Akame, à beaucoup de chose, et à rien, au fond. La jeune reine laissa son esprit dériver, tant et si bien qu'elle ne remarqua pas que la porte s'ouvrait lentement. Perdu dans ses pensées dirigée vers sa tante, son cousin, Elwing... Vers les problèmes et les réjouissances, elle ne se rendit pas compte qu'elle n'était plus seule dans la pièce, et tourna son regard vers la fenêtre. Un rayon de lune venait éclairer faiblement son trône, et elle le regarda en soupirant. Ce qu'il pouvait être dure d'être reine, parfois, et d'avoir sur ses épaules toute la responsabilité d'un royaume. Béatrice vint ensuite poser son front dans une de ses mains, essayant de couper toutes pensées pendant quelques secondes. Elle voulait juste oublier pendant quelques seconde qu'elle était reine, et être une femme comme une autre, était-ce trop demander ?



Dernière édition par Béatrice Ushiromiya le Sam 31 Déc - 16:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.la-foret-de-laube.com
Sergueï Tchakarov
Conseiller du roi / de la reine
Sergueï Tchakarov

Messages : 40
Date d'inscription : 27/10/2011

Vos Persos
Vos Personnages:
Particularité // Pouvoir :: Identifie les individus ayant de mauvaises intentions envers lui et les siens.

La lune en est témoin | Pv Sergueï Empty
MessageSujet: Re: La lune en est témoin | Pv Sergueï   La lune en est témoin | Pv Sergueï I_icon_minitimeSam 31 Déc - 14:18

    C'était la pleine lune...
    D'aucuns prétendaient que cet astre n'avait aucune influence sur les hommes. Sergueï leurs aurait rétorqué que s'ils avaient raison, il n'arpenterait pas le château de long en large, errant sans but dans les couloirs, environ trois fois par mois. Et il les mettrait au défi de trouver une explication plus plausible à ses insomnies. C'était la pleine lune, donc, et Tchakarov, contemplant les jardins depuis la fenêtre de son bureau, s'ennuyait ferme. A cette heure, tout était calme... Tranquille... Seulement dérangé par les gémissement de quelque apprenti en proie à un cauchemar. Les pas des serviteurs se faisaient encore plus feutrés qu'en plein jour, les discussions étaient réduites à quelques mots brefs échangés dans un murmure, les bougies dessinaient des auréoles fantomatiques sur les murs richement tapissés. Seuls les esprits s'agitaient encore. En ces temps de guerre, n'était-ce pas compréhensible ? Chacun avait sans doute une bonne raison de se faire du souci. Une famille endeuillée... Un meneur dont les hommes étaient tombés au combat... Tout le royaume, lorsque une portion du territoire tombait aux mains d'Akame... Le conseiller, maintenant blasé par ces drames quotidiens, réfléchissait bien plus aux bouleversements que l'arrivée de Zero allait causer dans son existence. Sans doute, il allait devoir consacrer moins de temps à ses fonctions. Dans un premier temps, il allait sûrement demander un congé à la reine. Puis travailler un peu moins le jour, un peu plus en nocturne. Alors que l'on tentait de faire des économies sur les bougies, était-ce raisonnable ? Il soupira. Tant d'interrogations pour si peu de réponses... Et il n'avait pas encore lu le dossier de son fils adoptif. Ce fameux dossier. Sergueï ouvrit son tiroir personnel protégé par une serrure minuscule mais solide au demeurant, fouilla quelques secondes et en tira un épais feuillet. Après avoir redonné mécaniquement un tour de clé, il déchiffra tant bien que mal le nom de son protégé sur la couverture. Le chandelier faiblissait dangereusement. Il serait mieux dans la grande salle. Il comptait lire ce document à tête reposée... Mais tant pis.

    Alors qu'il tournait à l'angle du corridor principal, il lui sembla qu'on s'agitait dans la grande salle. Tiens donc. Étrange. Le blondinet n'en fit pourtant que peu de cas. Après tout, une réparation était peut-être en cours. Oui, c'était sûrement cela. Alors qu'il s'approchait de sa destination, il croisa quelques servants qui le saluèrent d'un signe de tête avant de disparaître dans un couloirs adjacent, laissant Sergueï seul. Il tourna lentement la poignée de porte. Huilée régulièrement, cette dernière pivota sans le moindre bruit. Le jeune homme marqua un temps d'arrêt puis entra silencieusement, le dossier serré au creux de son bras. Sur une simple pression de la main, le battant se referma avec un petit claquement sec. Un seul regard circulaire suffit au jeune homme pour s'apercevoir qu'il n'était pas seul. Un autre noctambule ? Dans la lumière argentée qu'émettait la lune, Tchakarov crut reconnaître sa souveraine. Oui, ces boucles blondes, ce ne pouvait être qu'elle. La jeune femme soupira, avant d'appuyer une main conter son front. Migraine ? Dilemme ? Insomnie ?

    Le conseiller s'approcha, l'air vaguement inquiet. Au final, on l'avait souvent prié de surveiller Béatrice... De la protéger... Mais ces demandes ne provenaient jamais de la reine elle-même.Choisissant de jouer la carte de la neutralité, Sergueï approcha un fauteuil de celui où trônait son employeuse et s'y assit, fixant le visage de dame Ushiromiya tout en lissant le document posé sur ses genoux.


    « Vous semblez bien soucieuse, ce soir... »
Revenir en haut Aller en bas
Béatrice Ushiromiya
Admine && Sorcière Dorée - REINE du Royaume d'Edelweiss
Béatrice Ushiromiya

Messages : 697
Date d'inscription : 17/05/2009
Âge : 23
Localisation : In my dream

Vos Persos
Vos Personnages:
Particularité // Pouvoir :: Sorcière aux pouvoirs infinis mais réduit de 3/4 à cause d'un "accident"

La lune en est témoin | Pv Sergueï Empty
MessageSujet: Re: La lune en est témoin | Pv Sergueï   La lune en est témoin | Pv Sergueï I_icon_minitimeSam 31 Déc - 16:08

    Si Béatrice entendit le léger bruit d'une chaise que l'on tirerai, elle n'y fit pas attention. Ce fut le son d'une voix qu'elle connaissait bien qui la tira de ses pensées. Elle tourna la tête d'un geste rapide, et plissa les yeux quelques secondes. Cet accent ne pouvait qu'appartenir à son conseiller, Sergueï, mais sait-on jamais... Il ne lui fallut même pas une dixième de seconde pour reconnaître le jeune homme. Son teint pâle, ses cheveux blonds platine et son oeil bleu pastel ne trompaient pas. Et avec ce petit accent, il était vraiment unique. La jeune reine se retourna un peu, et sourit légèrement. Elle savait qu'il faisait des "envieuses" à la cours, comme chez les domestiques. Autant certain trouvait son accent grossier, autant d'autre en tombait sous le charme, tout comme de son physique plutôt avantageux, il faut dire. Combien de fois Béatrice a-t-elle croisé des servantes qui pouffaient en passant près du jeune homme, ou les regards appuyés de quelques nobles dames ? A ces pensées, son sourire s'élargie encore un peu plus.

    « C'est vous, Sergueï... » murmura-t-elle.

    La reine d'Edelweiss posa quelques secondes de silence, avant de lui répondre. Ce n'étais pas réellement une question qu'avait posé son conseiller, mais c'était souvent qu'on lui en posait indirectement. Béatrice avait apprit à ne plus faire la différence, et à y répondre, de manière plus où moins directe. Mais que pouvait-elle lui dire ? Qu'elle était las, pas moment, d'être le personnage le plus important du royaume ? Qu'elle aimerai une fois s'éclipser de ce château et être comme n'importe qui. Une femme parmi tant d'autre. Au fond, qu'elle soit reine et libre, ou princesse et soumise aux ordres de ses parents... C'était la même chose. Elle ne pouvait pas courir dans les champs quand elle le voulait.

    Mais, et si ?... Non. Cette idée folle qui venait de lui traversait l'esprit, illuminant pendant quelques courtes secondes ses yeux et son visage était tout simplement infaisable. A moins que... L'indécision prit place sur le doux visage de Béatrice, qui hésitait fortement sur la capacité de son idée à être réalisable... Ou non. Du moins, elle se torturait la cervelle jusqu'à ce rappeler que l'homme qui se tenait en face d'elle était son conseiller, et qu'il était certainement le mieux placer pour la... Conseiller. Elle s'étira légèrement, se décidant enfin à répondre.

    « Et bien... Je me disais qu'un jour... » Elle s'arrêta au milieu de sa phrase pour fixer le jeune homme. Elle esquissa un sourire gênée. « Et bien... Rhmm... En fait, j'aimerais me sentir normale une fois dans ma vie... » Elle baissa la tête, laissant toute sa lassitude prendre le dessus. « Être juste une femme, et non une reine. Même si ce n'était que l'espace d'une dizaine de minutes... » C'est pour ça que j'ai pensé que je pourrais, un soir, me rendre déguisée à une petite fête du village pour voir ce que sa fait ! Et puis, comme vous êtes AUSSI mon garde du corps, vous m'accompagneriez, déguisé aussi, évidemment... N'est-ce pas une idée formidable ? pensa-t-elle.

    La jeune reine n'osa pas lui dire la suite de son projet. C'était un peu fou, et elle n'était pas sûr qu'il soit du même avis qu'elle. Alors pour le moment, elle ne dirait rien... Plus tard, peut-être ? Elle détourna le regard et tomba sur les documents qu'il tenait.

    « Et vous, qu'est-ce qui vous amène ici, a cette heure si avancée de la nuit ? »

    Béatrice releva la tête, intriguée.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.la-foret-de-laube.com
Sergueï Tchakarov
Conseiller du roi / de la reine
Sergueï Tchakarov

Messages : 40
Date d'inscription : 27/10/2011

Vos Persos
Vos Personnages:
Particularité // Pouvoir :: Identifie les individus ayant de mauvaises intentions envers lui et les siens.

La lune en est témoin | Pv Sergueï Empty
MessageSujet: Re: La lune en est témoin | Pv Sergueï   La lune en est témoin | Pv Sergueï I_icon_minitimeDim 15 Jan - 19:17

    « C'est vous, Sergueï... »

    Un léger sourire étira les lèvres du conseiller, creusant une fossette sur sa joue gauche. Il ne cessait de s'étonner de cette manie qu'avaient les hommes - et les femmes, d'ailleurs - de formuler à voix haute des évidences pareilles. Bien sûr que c'était lui. Il lui fallait reconnaître qu'il ne pouvait passer inaperçu à partir du moment où il daignait ouvrir la bouche.

    La souveraine ne semblait pas avoir l'intention de répondre aussitôt. Loin de s'en formaliser, Sergueï s'appuya nonchalamment contre le dossier de sa chaise et tourna avec précaution la première page du document qu'il serrait toujours entre ses mains froides. Renseignements généraux... Durée du séjour... Blah, blah, blah. Il feuilleta lentement les pages fragiles. Il savait quand insister et quand laisser à sa reine le temps de la réflexion. Cette fois-ci, il choisissait la seconde option. Il soupira intérieurement en pensant que Béatrice devait être soumise à de bien plus cruels dilemmes que le commun des mortels. En pleine campagne militaire, comment assurer le bien-être de ses sujets ? Comment être sûr que l'on ne menait pas son peuple droit dans le mur ? Le blondinet songea avec dégoût qu'il ne serait jamais capable d'assumer la direction d'une armée autrement qu'avec répugnance. Il avait trop l’impression de déplacer des pions et des tours, dans le seul but de ne pas finir échec et mat. Il était parvenu à s'extirper de ces noires pensées et à se concentrer sur le dossier qu'il avait sous les yeux lorsque la reine reprit la parole.


    « Et bien... Je me disais qu'un jour... »

    Sans relever la tête, le conseiller tendit l'oreille. Il ne se rendit absolument pas compte du regard fixe que posait sur lui sa souveraine. Un œil extérieur aurait sans doute été choqué d'apercevoir le prince déchu, de si noble stature le jour, se comporter ainsi face à la femme la plus importante du royaume. Son attitude aurait sans doute paru à cet individu irrévérencieuse, voire insolente. Mais il y avait trois choses que ces fameux yeux extérieurs n'étaient pas en mesure de comprendre. D'une part, Sergueï, au-delà de ses fonctions de garde du corps et de conseiller au service de Sa Majesté, était devenu suffisamment proche d'elle pour qu'elle tolère largement une pareille attitude. De plus, il était à la longue épuisant de n'avoir face à soi que des individus superficiels à la gestuelle et au langage surfait. Pour finir, lui-même, à la fin de la journée, était fatigué de devoir se donner une apparence qui ne reflétait pas ce qu'il était vraiment.

    « Et bien... Rhmm... En fait, j'aimerais me sentir normale une fois dans ma vie... Être juste une femme, et non une reine. Même si ce n'était que l'espace d'une dizaine de minutes... »

    Sergueï, délaissant la page « Antécédents médicaux » du dossier de l'orphelinat, finit par lever la tête vers sa souveraine, le regard compatissant. Son expérience personnelle lui avait fait connaître ce sentiment durant de longues années. A présent, il avait... Comment dire ? Perdu du grade, même si sa position restait élevée. Il avait tout de même moins de responsabilités qu'un tête couronnée. Le nordique ouvrait la bouche pour répondre, mais la reine le devança.

    « Et vous, qu'est-ce qui vous amène ici, a cette heure si avancée de la nuit ? »

    Holà. Une question à la fois, Votre Majesté...

    « Bien sûr... Je comprends ce que vous ressentez. Ce n'est... Ce ne dois pas être facile. »

    Bon sang. Sa langue avait fourché. Le conseiller pria un court instant pour que la reine n'ai remarqué ni son lapsus, ni la légère rougeur qui était montée à ses pommettes d'albâtre. Dame Ushiromiya ne savait rien d'autre de son passé que ce qu'il avait voulu dévoiler, c'est-à-dire pas grand-chose de vrai. Un jour, il aurait des confessions à faire, mais... Renchaîner sur la seconde question. Vite.

    « Ah... Ça ? Le... Dossier médical. De mon fils adoptif. »

    Il n'avait jamais parlé de ce projet à Béatrice. Sergueï se contenta donc d'afficher un léger sourire, attendant la réaction de sa souveraine.
Revenir en haut Aller en bas
Béatrice Ushiromiya
Admine && Sorcière Dorée - REINE du Royaume d'Edelweiss
Béatrice Ushiromiya

Messages : 697
Date d'inscription : 17/05/2009
Âge : 23
Localisation : In my dream

Vos Persos
Vos Personnages:
Particularité // Pouvoir :: Sorcière aux pouvoirs infinis mais réduit de 3/4 à cause d'un "accident"

La lune en est témoin | Pv Sergueï Empty
MessageSujet: Re: La lune en est témoin | Pv Sergueï   La lune en est témoin | Pv Sergueï I_icon_minitimeJeu 26 Jan - 18:31

Même si "l'hésitation" de Sergueï en réponse à son envie ne la frappa pas, elle nota tout de même l'information quelque part dans son esprit. Elle se rendit alors compte qu'elle ne connaissait presque rien du passé de son conseillé. Elle ne forcerait pas à se révéler contre son gré, ce n'était pas son but. Il ne tenter pas de percer son passé, connaissant seulement ce qu'elle voulait bien qu'il sache - et ce que les autres pouvaient lui révéler - alors pourquoi irait-elle l'embêter avec ça ? Elle espérait tout de même qu'un jour, elle pourrait en apprendre un peu plus sur ce beau et "mystérieux" jeune homme.

« Ah... Ça ? Le... Dossier médical. De mon fils adoptif. »

Dans un premier temps, la souveraine ne réagit pas. Elle aperçu le sourire de Sergueï, et les paroles de ce dernier atteignirent enfin son esprit ; cela lui fit l'effet d'un électrochoc. Elle se redressa brutalement dans son trône, un grand sourire collé au visage et les yeux habités par une petite étincelle de vivacité.

« Vous allez adopter un enfant ! Mais quelle merveilleuse initiative ! Quel est son nom ? Et quel âge a-t-il ? Et... Oh, excusez-moi de vous poser tant de questions... Pourrais-je le rencontrer ?. »

L'entrain renouvelé de la jeune reine la garda rayonnante. Un enfant ! Sergueï allait adopter un petit (?) garçon... Elle ne l'aurait jamais imaginer, mais elle était contente pour son conseiller. De même que cette initiative l'emplissait de joie. Elle qui aimait beaucoup les enfants... Elle fut prise d'une soudaine quinte de toux, et se rassis convenablement sur le trône, se calmant par la même occasion.

Ce regain d'énergie lui donna alors la "force" et l'envie de dire à Sergueï le plan qu'elle-même avait conçu dans sa petite cervelle... Mais d'abord, les réponses. Chaque choses en son temps.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.la-foret-de-laube.com
Sergueï Tchakarov
Conseiller du roi / de la reine
Sergueï Tchakarov

Messages : 40
Date d'inscription : 27/10/2011

Vos Persos
Vos Personnages:
Particularité // Pouvoir :: Identifie les individus ayant de mauvaises intentions envers lui et les siens.

La lune en est témoin | Pv Sergueï Empty
MessageSujet: Re: La lune en est témoin | Pv Sergueï   La lune en est témoin | Pv Sergueï I_icon_minitimeJeu 26 Jan - 21:04

    Avec un regain d'énergie soudain, la Reine bondit littéralement sur son trône. Souriante, les prunelles brillantes, elle se lança dans un tirade à une vitesse soutenue qui contrastait avec l'attitude blasée qu'elle affichait quelques minutes auparavant.

    « Vous allez adopter un enfant ! Mais quelle merveilleuse initiative ! Quel est son nom ? Et quel âge a-t-il ? Et... Oh, excusez-moi de vous poser tant de questions... Pourrais-je le rencontrer ? »

    Holà, holà, holà ! Que de questions... Agressé par cette cascade de demandes, Sergueï, avec un réflexe dont il ne se débarrasserait sans doute jamais, leva inconsciemment les bras devant sa poitrine, maigre tentative de protection devant ce déluge verbal. Dans le même temps, il haussa légèrement les sourcils et contempla, interloqué, sa souveraine. Ses sautes d'humeur se révélaient parfois impressionnantes, souvent surprenantes, toujours imprévisibles. Et pour le coup... C'était plutôt amusant. Car justement, en principe, Béatrice ne lui posait pas tant de questions qui concernaient son domaine personnel, tout comme il ne cherchait pas à creuser dans sa vie privée. Pourtant, il en arrivait parfois à se demander si la première femme du royaume souhaitait parler d'elle. Elle ne pouvait que rarement avoir des discussions tranquilles avec, disons, des amis, ou bien de la famille. Alors... Souhaitait-elle qu'il lui fasse parler d'elle ?

    Une toux soudaine secoua le corps frêle de la jeune femme, qui se rassit dans une posture plus... Conventionnelle. Après une courte minute de réflexion durant laquelle il chassa les questions intempestives et organisa ses réponses, le blondinet reprit la parole sans se départir de son sourire :


    « Eh oui... Il se prénomme Zero. Une dizaine d'années... Et, pour répondre à votre dernière question, vous comprendrez que la réponse est non. Il est à peine arrivé, ce pauvre garçon, laissez-lui le temps de s'habituer à sa nouvelle vie... »

    Sur ce, le conseiller se replongea dans sa paperasse. Pas grande envie de parler de lui, comme toujours... Il attendait. Si la fameuse idée de dame Ushiromiya lui tenait vraiment à cœur, elle n'allait pas tarder à ramener le sujet sur le tapis.
Revenir en haut Aller en bas
Béatrice Ushiromiya
Admine && Sorcière Dorée - REINE du Royaume d'Edelweiss
Béatrice Ushiromiya

Messages : 697
Date d'inscription : 17/05/2009
Âge : 23
Localisation : In my dream

Vos Persos
Vos Personnages:
Particularité // Pouvoir :: Sorcière aux pouvoirs infinis mais réduit de 3/4 à cause d'un "accident"

La lune en est témoin | Pv Sergueï Empty
MessageSujet: Re: La lune en est témoin | Pv Sergueï   La lune en est témoin | Pv Sergueï I_icon_minitimeDim 1 Avr - 17:22

    Béatrice retint un soupir. Elle était déçue des paroles de Sergueï, mais d'un autre côté, elle le comprenait. Et puis, ce n'est pas comme si elle n'allait jamais rencontrer le petit garnement ! La reine observa alors son conseiller qui s'était replongé dans sa paperasse. Avec lui, comme avec quelques rares personne, elle se sentait être une femme normale, et elle voyait bien qu'il ne se forçait pas. Voyez comment il se désintéressait totalement d'elle pour lire ses papiers ! Cette pensée fit esquisser un sourire à la jeune femme, qui croisa les doigts en se raclant la gorge.

    « Je comprends... » Ces paroles venaient peut-être un peu tard, mais qu'importe. Elle fixa son conseillé quelques secondes, voulant capter son regard avant de continuer. « Rmm... Vous savez peut-être que dans quelques jours, une grande fête nocturne est prévue à Eden ?... Et bien, je me disais que se serai terriblement bien si je pouvais m'y rendre... »

    Elle laissa sa phrase en suspend pour laisser ses yeux glisser jusqu'au sol. Comment aller réagir Sergueï ? C'était de la folie... Elle pouvait s'arrêter là. Elle pouvait ne rien dire. Oh, et puis zut, c'était trop tard. En fait non. Si. Merde.

    « Je sais, c'est fou. Mais j'ai déjà tout un plan ! » Un grand sourire de gamin vint illuminer son visage. « Je vais vous expliquer. » A ce moment là, le vouvoiement lui sonna faux à l'oreille. Elle aurait tant aimer le tutoyer, elle se sentirait encore mieux ainsi. Elle se hâta de chasser ces pensées de son esprit pour continuer son explication. « Nous pourrions nous y rendre... Tous les deux ? En fait je pensais qu'on pourrait se déguiser ! » Elle se leva et se mis à faire les cent pas tout en agrémentant ses paroles de grands gestes. « Oui, se déguiser. Avec des vêtements beaucoup moins raffinés, ne même pas se faire passer pour des nobles ! Enfin, je ne sais pas trop, mais faire en sorte qu'on ne nous reconnaisse pas. Je saurai créer une illusion, de sorte qu'on me pense légèrement malade, dans mon lit. Et s'il le fallait, je pourrais en faire de même pour vous ! Oui, je sais, c'est complètement absurde, mais... Ça me tient à coeur ! Et puis, je ne serais pas seule, ni "sans défense", puisque vous seriez là. Je sais, enfin non mais j'en suis certaine, vous avez un don. Je ne sais pas très bien lequel, mais... J'ai confiance en vous, vraiment. Comme si rien ne pouvait m'arriver si vous êtes là ! Ne vous méprenez pas sur mes paroles, hein, mais... Vous me comprenez ? » La jeune reine s'immobilisa pour se tourner vers Sergueï. Elle ressemblait vraiment plus à une gamine qu'à une reine, à ce moment là et, emportée dans sa folie, elle se mit à genoux devant lui, et avec un grand sourire, termina son "discours" « Alors, tu veux bien ? »

    Quand elle s'entendit parler, quand elle se vit ainsi agenouillée, son sourire se figea. Elle c'était laissé emporté, elle l'avait même tutoyé. Qu'allait-il penser d'elle ? Béatrice se releva prestement, tourna le dos à son conseillé, et fit quelques pas en avant. La main devant la bouche, une boule dans la gorge, elle s'en voulait d'avoir de telle réaction de gamines...

    « Je suis désolée... » fit-elle d'une petite voix.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.la-foret-de-laube.com
Eileen Sachs
Tortionnaire du Royaume d'Akame
Eileen Sachs

Messages : 528
Date d'inscription : 17/09/2010

Vos Persos
Vos Personnages:
Particularité // Pouvoir :: Aucun // Invocation de spectres

La lune en est témoin | Pv Sergueï Empty
MessageSujet: Re: La lune en est témoin | Pv Sergueï   La lune en est témoin | Pv Sergueï I_icon_minitimeDim 1 Avr - 20:13

    Sergueï ne releva même pas la tête lorsque la reine reprit la parole. Survolant d'un œil distrait les documents qu'il avait sous les yeux plus qu'il ne les lisait, il laissait la jeune femme chercher ses mots tranquillement. La proposition que fit sa majesté le surprit vivement - en grande partie parce qu'il ignorait l'existence de cette fameuse fête nocturne, il est vrai. Il se redressa sur son fauteuil, croisant très brièvement le regard de sa souveraine tandis que cette dernière abaissait son regard. Sa stupéfaction fut toutefois de courte durée. Après tout, quoi de plus normal pour cette femme qui n'avait jamais pu se comporter qu'en princesse, obligée depuis sa plus tendre enfance de suivre à la lettre l'étiquette parfois grotesque qu'imposait la cour, que de vouloir se fondre parmi le peuple, ne serait-ce que pour une soirée ? Le conseiller ne décrocha pas un mot, se contentant de darder le regard très droit et tout à fait sérieux se son unique œil visible sur le front baissé de Béatrice.

    Soudain, la jeune femme sembla s'animer d'une énergie nouvelle et, un grand sourire aux lèvres, se lança dans une longue tirade dans laquelle elle décrivait point par point le stratagème qu'elle avait déjà imaginé de mettre en place. Un plan tout à fait rocambolesque où il était question de les faire passer tous deux pour malades afin de s'éclipser de la forteresse vêtus en paysans... Le jeune homme plia lentement un bras et plaça son index en travers de ses lèvres afin de masquer un sourire qu'il avait bien du mal à réprimer. La reine traversait à présent la salle à grands pas, illustrant ses paroles par d'amples gestes des bras, telle une comédienne sur une scène de théâtre, tandis que sa voix résonnait légèrement le long des voûtes de pierre. Sergueï avait à présent bien du mal à ne pas pouffer et il se mordillait consciencieusement la lèvre inférieure. Et, clôturant la scène dans un magnifique final, la souveraine s'agenouilla devant son conseiller. Vraiment. Elle posa véritablement genou à terre... Devant son propre conseiller. Lequel se sentit tout à coup tiraillé entre le risible de la situation et le certain choc qu'il ressentait. Il n'avait pas encore tranché que Béatrice parachevait son œuvre en le tutoyant. Les limites de la familiarité entre la reine et son conseiller semblaient avoir brusquement reculé.

    Mais seulement pour se rabattre aussitôt.


    « Je suis désolée... »

    La jeune femme s'était relevée puis éloignée, le dos tourné vers lui. Sa voix était presque tremblante, celle d'une fillette prise en faute à qui l'on demandait de s'excuser. Cette situation était absurde. Totalement absurde. La nervosité de Sergueï devint trop forte pour lui, et il éclata de rire. Laissant tomber le dossier médical qu'il ne parvenait décidément pas à lire, il se rejeta en arrière dans son fauteuil et passa deux longues minutes à rire à gorge déployée avant de parvenir à se calmer. Adieu, convenances. Cette soirée n'était pas la votre.

    Le conseiller parvint à retrouver une respiration normale en utilisant un stratagème peu délicat mais efficace : il se mordit férocement la deuxième phalange de l'index. L'onde de douleur l'ayant enfin apaisé, il se releva prestement et, les yeux brillants des larmes que son rire libérateur avait fait perler au coin de ses paupières, se précipita à la rencontre de la reine.


    « Bon sang, madame, toutes mes excuses... »

    Il marqua un temps d'arrêt, comme s'il cherchait la formulation la plus appropriée pour les mots qui allaient suivre, puis un sourire contrit s'afficha sur ses lèvres et il reprit la parole.

    « Oh, et puis au diable. Je sais que je vous serais insupportable si j'étais aussi guindé que les nobles que vous côtoyez à longueur de journée... Du moins, lorsque vous côtoyez quelqu'un. Excusez-moi, mais tout cela est tellement... Vous l'avez dit, c'est fou ! Mais, vous savez... »

    Son iris clair pétilla.


    « Je suis d'accord. »

    Le conseiller recula ensuite d'un pas. Prise de distance avant un sujet épineux. Son front se barra d'un pli soucieux, son sourire disparut au profit de lèvres qui n'exprimaient rien de positif ni de négatif. Quelque chose qui aurait pu être sa conscience lui glissa rapidement à l'esprit que ce qu'il s'apprêtait à faire ressemblait fort à ce que l'on appelait « s'engouffrer dans une faille », mais il n'en tint pas compte.

    « Ma Reine... Je ne vois pas d'inconvénient à ce que vous en veniez à me tutoyer... Car, soyons clairs, ce qui se dit entre nous n'arrive jamais à d'autres oreilles s'il n'y a aucune nécessité. Mais... Même si nous sommes largement aussi proches que peuvent l'être majesté et conseiller, même si je suis suffisamment peu respectueux des lois de la cour en votre présence pour que vous me mettiez à la porte... Eh bien, je ne sais pas grand chose de vous et vous ne savez quasiment rien de moi. En conséquence de quoi... Je pense que le tutoiement n'a pas encore sa place entre nous. »

    Pas encore ? Sergueï, mon gars, tu te rends compte de ce que tu viens de dire ?!

    Bien sûr. Et l'éventualité qu'il venait de formuler ne le choquait pas plus que cela. Après tout, il faudrait bien qu'un jour il s'ouvre à quelqu'un. Et il préfèrerais que ce ne soit pas le gamin d'une dizaine d'année qui était à présent son fils.
Revenir en haut Aller en bas
Béatrice Ushiromiya
Admine && Sorcière Dorée - REINE du Royaume d'Edelweiss
Béatrice Ushiromiya

Messages : 697
Date d'inscription : 17/05/2009
Âge : 23
Localisation : In my dream

Vos Persos
Vos Personnages:
Particularité // Pouvoir :: Sorcière aux pouvoirs infinis mais réduit de 3/4 à cause d'un "accident"

La lune en est témoin | Pv Sergueï Empty
MessageSujet: Re: La lune en est témoin | Pv Sergueï   La lune en est témoin | Pv Sergueï I_icon_minitimeVen 15 Juin - 9:11

    [Pas vraiment facile de reprendre après tout ce temps. Excuse ma réponse toute pourrie ;3]


    Le stresse s'accumulait. Qu'est-ce qui allait se passer, à présent ? Béatrice retenait son souffle. Puis soudainement, la situation se délia d'elle-même. Le silence fut briser par les éclats de rire de Sergeï, et les joues de la jeune reine s'empourprèrent de rouge. Pas de colère, ni de rage, non. Juste de honte, parce que, oui, Béatrice avait honte de son comportement. Il fallait vraiment qu'elle veille à ne pas se laisser submerger par ses émotions, cela pouvait devenir vraiment embarrassant. Quant il eut fini de rire, le conseiller se précipita à sa rencontre. Elle, n'avait pas bougé.

    « Bon sang, madame, toutes mes excuses... »

    Béatrice pivota alors finalement pour faire face à son conseiller. Sa rougeur avait disparue. Sergeï sembla chercher ses paroles, puis esquissa un sourire contrit.

    « Oh, et puis au diable. Je sais que je vous serais insupportable si j'étais aussi guindé que les nobles que vous côtoyez à longueur de journée... Du moins, lorsque vous côtoyez quelqu'un. Excusez-moi, mais tout cela est tellement... Vous l'avez dit, c'est fou ! Mais, vous savez... » Son oeil semblait pétiller. Allait-il accepter ? « Je suis d'accord. »

    Béatrice se retint tout juste de sauter, que se soit dans les bras de son conseiller ou autour de lui. Il fallait qu'elle se maîtrise, bon sang ! Un grand sourire illuminait son sourire, sourire qui s'effaça légèrement lorsque le jeune homme recula d'un pas, avec un air grave. Sérieux.

    « Ma Reine... Je ne vois pas d'inconvénient à ce que vous en veniez à me tutoyer... Car, soyons clairs, ce qui se dit entre nous n'arrive jamais à d'autres oreilles s'il n'y a aucune nécessité. Mais... Même si nous sommes largement aussi proches que peuvent l'être majesté et conseiller, même si je suis suffisamment peu respectueux des lois de la cour en votre présence pour que vous me mettiez à la porte... Eh bien, je ne sais pas grand chose de vous et vous ne savez quasiment rien de moi. En conséquence de quoi... Je pense que le tutoiement n'a pas encore sa place entre nous. »

    Béatrice devait d'abord faire une tête bizarre, immobile. Puis, le "choc" passé, elle esquissa un fin sourire. Ce n'était pas aussi grave qu'elle ne l'avait pensé, finalement ! Sergeï avait raison, de toute façon. Il avait tout le temps raison - ou presque - même si cela pouvait parfois l'agacer un peu.

    « Vous avez tout à fait raison, Sergeï. Je suis encore désolé pour le... Dérapement de tout à l'heure, je ne sais pas ce qui m'a pris. L'avenir décidera bien du reste ! » termina-t-elle sur une note enjouée.

    Elle observa pendant quelques secondes son conseiller. Il n'avait pas fermé toutes les portes à la possibilité qu'un jour ils puissent se tutoyer, et, l'air de rien, cela faisait drôlement plaisir à la jeune reine. Penser qu'un jour, enfin, elle aurait peut-être un véritable ami, et bien plus qu'un conseiller. Un peu comme quand elle était petite, avant qu'elle ne soit reine, avant sa rencontre avec ce foutu papillon, quand elle flânait, insouciante, avec les jeunes du château, même si ses parents n'étaient pas vraiment heureux de son comportement. Mais ils l'empêchaient déjà de sortir, comment l'empêcher de voir les jeunes de son âge sans qu'elle n'en vienne à la haïr ? C'était impossible, tout simplement. Alors, même si cela ne les enchantaient pas, elle avait au moins put connaître la joie d'avoir de véritables amis qui ne la considérait pas (encore) comme une reine. Elle esquissa un sourire, émergeant de nouveau dans le présent.

    Finalement, le plus dure était passé. Les moments les plus heureux dont elle se souviennent aussi, mais il y en aurait d'autre, elle le savait, elle n'en doutait pas. Comme cette joyeuse fête préparée à Eden, par exemple ! Elle sentait qu'ils allaient follement s'amuser.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.la-foret-de-laube.com
Contenu sponsorisé




La lune en est témoin | Pv Sergueï Empty
MessageSujet: Re: La lune en est témoin | Pv Sergueï   La lune en est témoin | Pv Sergueï I_icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
La lune en est témoin | Pv Sergueï
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [UploadHero] La Septième compagnie au clair de lune [DVDRiP]
» Baignade nocturne [ Pv Sky ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Forêt de l'Aube RPG :: Royaume d'Edelweiss :: Château :: Grande Salle-
Sauter vers: